Succès indéniable pour la mission FIT en Guinée et en Côte d'Ivoire

0
343

Flanders Invest & Trade (FIT) a organisé une mission économique en Côte d’Ivoire et en Guinée, avec le soutien du CBL-ACP, entre le 28 août et le 4 septembre dernier. Ben Weyts, Ministre flamand de la Mobilité et des Travaux publics, du Vlaamse Rand, du Bien-Être animal et du Tourisme est parti en Afrique occidentale accompagné de délégués de 55 entreprises flamandes. La Côte d’Ivoire connaît, depuis plusieurs années déjà, une croissance économique et, pour la Flandre, elle se trouve à la sixième place en Afrique subsaharienne. D’importants contrats économiques ont été signés, entre autres un accord de coopération entre le port de San Pedro et Port of Antwerp International.

 

L’Afrique subsaharienne a connu une croissance économique énorme cette dernière décennie. La Côte d’Ivoire est un pays où de nombreuses entreprises flamandes, bruxelloises et wallonnes sont présentes. La Flandre a déjà édifié des relations commerciales maritimes importantes avec la Côte d’Ivoire, entre autres grâce à la présence de MSC, Sea-Invest, Port of Antwerp International, Jan De Nul, DEME-Dedging et NileDutch.

 

L’objectif de cette mission était de renforcer la collaboration dans le domaine du développement portuaire, de la gestion, du développement des infrastructures, de la logistique et du transport. Il y avait une délégation importante de CEO, provenant entre autres des Ports d’Anvers, de Zeebrugge, de Gand et d’Ostende, un représentant de l’association des ports flamands, un certain nombre d’experts en infrastructures et gestion portuaires, ainsi que les différentes entreprises actives dans la transport maritime, la logistique ou l’industrie agricole.

 

La mission en Guinée et en Côte d’Ivoire est arrivée à Conakry le dimanche 28 août 2016.

 

Le lundi 29 août tous les participants ont reçu un briefing détaillé, entre autres de la part de l’APIP (L’Agence de Promotion des Investissements Privés), le pendant local du FIT et également des explications des ministères concernant les besoins d’investissements et les projets des autorités. Le séminaire d’ouverture a été modéré par S.E. monsieur Oussama Sylla, Ambassadeur de la République de Guinée auprès des pays du Benelux et de l’Union européenne en le Ministre Ben Weyts. Le Ministre du Transport guinéen, S.A. Oyé Guilavogui ; le Ministre des Mines et de la Géologie, Monsieur Mohamed Lamine Sy Svane ; Le Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Monsieur Sanassy Sibdé étaient également présents.

 

L’après-midi a été consacré à des rencontres B2B et à une visite du Port Autonome de Conakry. La délégation a été accueillie par Madame Touré Hawa Keita, Directrice générale du Port autonome de Conakry. Il y fut notamment question de l’ouverture d’une ligne de containers depuis le Port de Gand.

 

En fin d’après-midi le FIT a invité tout le monde à un cocktail afin de créer un réseau de contacts professionnels et commerciaux.

Le dernier jour de la mission en Guinée a été consacré à la rencontre avec le chef d’Etat, ainsi qu’à la visite d’un centre de transfusion sanguine, le CNTS. Le projet Ebola-Tx a été présenté. La journée fut clôturée par une conférence de presse.

 

Le 30 août, dans l’après-midi, la délégation s’est envolée en direction de la Côte d’Ivoire pour la suite de la mission. L’ambassadeur belge en Côte d’Ivoire, Hugues Chantry, a accueilli la délégation à Abidjan.

 

Le mercredi 31 août la délégation a pu participer à une réunion-débat modérée par Claire Tillekaerts, administratrice déléguée du FIT et a pu compter sur la présence du Ministre Ben Weyts, de l’Ambassadeur Chantry, de Hilde Lambiloote, présidente de la Chambre du commerce belge en Côte d’Ivoire, de Thierry De Neve de la Commerzbank, de Maximilien Lemiare, de GeCo et représentant du CBL-ACP en Côte d’Ivoire.

 

Plusieurs Ministres ivoiriens étaient présents afin de présenter les projets du gouvernement, ainsi que les opportunités d’investissement : S.A. Madame Nialé Kaba, Ministre du Plan ; S.A. Dr. Kassi Jean-Claude Brou, Ministre des Mines et de l’Industrie. Le président du CEPICI, l’agence d’investissements locale, Monsieur Esmel Emmanuel Essis était également présent.

 

Au cours de l’après-midi une partie de la délégation a rencontré la Vice-Présidente de la Banque africaine, Dr. Franie Léautier. Les entreprises flamandes actives dans le secteur du transport et de la logistique ont visité la Banque Mondiale en présence de quelques experts du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement, une agence gouvernementale responsable de l’exécution des projets nationaux qui ne dépendent pas de la Banque Mondiale mais dont plusieurs projets sont financés par elle.

 

A 20 heures, la délégation était attendue à San Pedro pour un cocktail de bienvenue offert par le Port d’Anvers.

 

Le Port de San Pedro entretient une collaboration étroite avec le Port d’Anvers. Ce dernier a été présenté au cours de la matinée du 1r septembre par différents experts venant des deux ports. La prolongation de l’accord du partenariat a été convenue.

 

L’après-midi du 1r septembre le Port Autonome de San Pedro a été visité et plus particulièrement le terminal de MSC pour les containers TSP. Un nouveau projet d’investissement flamand a été lancé plus tard dans l’après-midi.

 

Le vendredi 2 septembre le Port Autonome d’Abidjan a été visité. En fin d’après-midi, le Premier Ministre de Côte d’Ivoire, S.A. Daniel Kablan-Duncan et le Président de Côte d’Ivoire, S.A. Alassane Dramane Ouattara ont reçu la délégation. Le vendredi soir l’Ambassade de Belgique et l’Ambassadeur Chantry ont offert un cocktail afin de créer un réseau de contacts professionnels et commerciaux.

 

Le samedi 3 septembre, dernier jour de la mission, il y eut la visite de l’usine de Barry Callebout avant le départ de tous en direction de Grand-Bassam. Un hommage aux victimes des attentats terroristes y fut tenu et la délégation a rencontré les autorités. Au cours de l’après-midi le chantier de Frisomat, près de Grand-Bassam a été visité avant le départ de la délégation depuis l’aéroport Félix Houphouët-Boigny.

 

Pour les délégués des 55 entreprises flamandes qui ont participé à la mission, la semaine fut intense. En 2017 la mission princière intensifiera encore plus les relations commerciales internationales.