Le Secrétaire General de l’OEACP visite la Guinée équatoriale et participe au symposium de l’OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire

0
112

Le Secrétaire Général de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), Georges Rebelo Pinto Chikoti, a effectué, du 1er au 5 Septembre, une visite officielle en République de Guinée Équatoriale. Il a été accompagné en tout moment par l’Ambassadeur de Guinée équatoriale à Bruxelles, S.E. Carmelo Nvono-Ncá.
La Guinée Équatoriale abrite le siège du Centre d’Information OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire, l’unique représentation permanente dans un pays membre de cette Organisation tricontinentale rassemblant 79 États.

A l’occasion de cette visite, qui a eu lieu grâce au travail de l’Ambassade de Guinée Équatoriale à Bruxelles et notamment à l’appui de son Ambassadeur Nvono-Ncá, le Secrétaire Général Chikoti a rencontré plusieurs autorités du pays et a été notamment reçu en audience par le Président de la République de Guinée Équatoriale, SEM Obiang Nguema Mbasogo. 

Lors de l’audience, le Secrétaire Général de l’OEACP a adressé au Président Obiang, le message de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et lui a exprimé sa gratitude pour ses multiples contributions au renforcement des organes de l’OEACP et pour son engagement constant en faveur de la promotion de la Coopération Sud-Sud et Triangulaire. Cet engagement du Président Obiang se traduit par l’appui considérable que son gouvernement a apporté et continue d’apporter au fonctionnement du Centre d’Information OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire établi à Malabo, a souligné le Secrétaire Général de l’OEACP. Le Secrétaire Général de l’OEACP a manifesté son intérêt pour une plus grande activité et collaboration de la part de l’Ambassade de Guinée Équatoriale à Bruxelles afin d’aider ensemble à promouvoir ce projet.

La visite du Secrétaire Général Chikoti en Guinée Équatoriale a également été marquée par sa participation, le 03 septembre 2021, au premier Symposium de la série, organisé par le Centre d’Information OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire, sous le thème central de « Partenariat élargi comme moyen d’accélérer la réalisation des objectifs de développement durable ».

Lors des cérémonies d’ouverture du Symposium, le Président Obiang Nguema Mbasogo, a remercié tous les États membres de l’OEACP pour la confiance qu’ils ont placée dans son pays en décidant à l’unanimité d’établir à Malabo, la capitale de la Guinée Équatoriale, le siège du Centre d’Information OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire.

Il a déclaré que le nouveau Centre OEACP de Malabo ACP sera « le facilitateur des échanges entre les États OEACP et ceux du Sud global en général, pour avancer vers la transformation économique et sociale, à travers la promotion et l’échange de connaissances scientifiques, de technologie, d’innovation et d’entrepreneuriat ». 

Dans son allocution de circonstance, le Secrétaire Général de l’OEACP, Mr Georges Rebelo Chikoti, a quant à lui déclaré que le Centre d’Information de l’OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire, en tant que plateforme de partage des savoirs, d’expériences, de bonnes pratiques et transferts de technologies, servira de levier important au sein de l’OEACP pour promouvoir et faciliter la coopération Sud-Sud et Sud-Nord, en développant et en diversifiant les partenariats avec les pays du sud et les autres nations et organisations, dans le but ultime d’éradiquer la pauvreté et de réaliser le développement durable et inclusif des populations des États membres de l’OEACP.

L’Organisation du Symposium OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire, qui marquait le premier évènement du nouveau Centre OEACP basé dans la capitale Équato-Guinéenne, avait entre autres objectifs de : 

  • Dresser un bilan des  progrès réalisés par l’OEACP et ses partenaires en matière de Coopération Sud-Sud et Triangulaire ;
  • Réfléchir aux moyens de promouvoir des partenariats diversifiés, notamment avec l’hémisphère sud et les principaux acteurs internationaux au développement, de nature à renforcer les capacités du Centre OEACP-CSST à promouvoir, coordonner et faciliter plus de coopération sud-sud et triangulaire.

Dans son mot de bienvenue aux travaux du Symposium, le Directeur du Centre OEACP sur la Coopération Sud-Sud et Triangulaire, Patrice Niyongabo, s’est dit très satisfait de la participation massive et multisectorielle au premier évènement du Centre, qui a rassemblé les plus hauts responsables du gouvernement et institutions de la Guinée Équatoriale, les représentants des missions diplomatiques et des organisations internationales et régionales présentes à Malabo, du secteur privé, de la société civile, du monde universitaire et des représentants des jeunes venant de tous les horizons.
Il s’est réjoui que les principaux messages qui ont été donnés à travers les discours et discussions interactives autour des panels proposés constitueront un guide politique et un outil de planification stratégique du Centre dans ses futures activités.