Focus économique de la visite royale – Visite du projet Silikin Village de Texaf, MEMBRE CBL-ACP

0
384

Le Silikin Village by Texaf est un hub entrepreneurial et d’innovations établi au cœur de Kinshasa en République Démocratique du Congo. Catalyseur de start-ups et d’entreprises, sa  mission est axée sur l’identification de talents et le développement de produits et services innovants.

La Kinshasa Digital Academy (KDA), adossée au Silikin Village, a été identifiée en amont comme partenaire incontournable du programme. SILIKIN VILLAGE ambitionne de devenir le plus grand hub d’entrepreneuriat et de promotion des innovations en Afrique. Il se positionne comme une plate-forme d’apprenants, de porteurs de projets, d’entrepreneurs, de PME, d’entreprises, de partenaires privés et publics engagés dans les solutions d’employabilité, d’entreprenariat et d’innovation.

Un premier partenariat contractualisé avec KDA (opérateur de formation aux métiers du digital) va permettre de former et d’accompagner à l’emploi 30 bénéficiaires jeunes, dont 50 % de femmes dans le secteur du numérique et des métiers du digital, tels que les métiers de développeur.se web, web-mobile et de référent·e digital. Une convention de subsides est en préparation portant sur l’accompagnement du projet de création d’un espace numérique, pour favoriser la recherche d’emploi et l’employabilité des jeunes, la mise en œuvre de formations intensives, professionnalisantes et certifiantes aux métiers du numérique ainsi que la transformation digitale de certains secteurs porteurs en termes d’amélioration/de création d’emploi.

Une collaboration technique est en cours avec Ovation®, partenaire de Silikin, dans l’accompagnement des coachs pour la mise en œuvre des incubateurs urbains du Centre de Ressources Mosala, adossé au Ministère de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers. L’expertise porte sur une approche innovante en termes d’outils, de méthodes et d’animation de groupe au coaching à l’entreprenariat.

La visite royale du Silikin Village s’est faite de pair avec une visite au Kinemploi de l’agence ENABEL. Né de la difficulté pour les jeunes de 15-24 ans de trouver un emploi salarié à Kinshasa, le projet KinEmploi (2021-2025) doit permettre à terme de former, d’encadrer et d’insérer à l’emploi 5.000 jeunes dont au moins 50 % de femmes. Une attention particulière est portée aux femmes dans ce projet afin de combattre les pratiques discriminatoires qui ont empêché l’avancement vers l’égalité des sexes et ont fait des femmes et adolescentes en âge de travailler en RDC parmi les plus marginalisées au monde. Ce projet est exécuté à Kinshasa où le taux d’activité des personnes dans cette tranche d’âge de 15-24 ans est faible (47,8 % en 2012) et en dessous de la moyenne nationale (67,5 %).

L’expertise de KinEmploi intervient dans l’accompagnement de type « mentoring » au travers des collaborations avec Duo for a job, en Belgique. La société kinoise étant en pleine mutation numérique, les besoins en compétences au sein des entreprises locales sont nombreux. Il est nécessaire de former de nouveaux talents dans ce secteur porteur, très attractif pour les jeunes. D’autres collaborations sont en cours de développement afin de promouvoir l’instauration d’un écosystème favorable à l’entreprenariat. Le développement d’un écosystème innovant, créatif, entrepreneurial est nécessaire à Kinshasa, étant donné l’émergence relativement récente de l’offre aux jeunes entrepreneur.e.s.

Certains secteurs de l’activité économique kinoise présentent un réel potentiel favorisant la création nette d’emplois: l’agriculture et la transformation agro-alimentaire, les énergies renouvelables, l’artisanat, la construction et les infrastructures urbaines, le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, la logistique, la transformation digitale et la numérisation de l’économie pour ne citer que ceux-là. Le projet KinEmploi soutient à l’insertion professionnelle en RDC via le Programme de la Coopération gouvernementale. Il est mis en œuvre par Enabel, l’agence belge de développement.

Cette intervention vient compléter le portefeuille Education-Formation-Emploi que compte l’agence, notamment avec ses 4 autres projets en cours depuis 2014 dans 7 provinces du pays à savoir : le Haut-Katanga, le Lualaba, le Kasaï-Oriental, la Lomami, la Tshopo, le Sud-Ubangi et la Mongala, avec une enveloppe totale dédiée de 70 millions d’euros.

Source : Cabinet du Premier Ministre
De Croo et du Secrétaire d’État Dermine