Le Gabon, une Economie en pleine croissance

0
1233

L‘économie en 2023

Situé dans le golfe de Guinée, le Gabon est un pays de l‘Afrique centrale, dont la population est estimée à 2,2 millions d‘habitants. A la lisière du bassin du Congo et de l’Océan Atlantique, ce pays, d‘une superficie de 267 667 km2, est une porte d’entrée idéale sur le marché de la Communauté économique des Etats de l‘Afrique centrale (CEEAC), forte 145 millions de consommateurs. Immensément riche de son sous-sol, ce pays pétrolier représente une plateforme d’exception d’exportations sur le monde.

Le Gabon est recouvert par 23 millions d’hectares de forêt tropicale humide, soit 85 % de sa superficie. Cette forêt fait partie du bassin du Congo, constituant le deuxième « poumon vert » de la planète, après l’Amazonie. Fort de ses 800 km de littoral maritime, de ses
20 000 km2 de bassins naturels propices au développement de l’aquaculture et d’une biomasse très diversifiée, il dispose également d’un important potentiel halieutique.

« Quatrième producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne »

Quatrième producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne, ce pays a enregistré une forte croissance économique au cours de la décennie passée, portée notamment par la production de pétrole et de manganèse.

Le Plan d’Accélération de la Transformation

Le 17 février 2021, Mme Rose-Christiane Ossouka Raponda, le Premier ministre du Gabon, à l‘époque, avait signé un décret qui a permis la mise en place de 20 groupes de travail pour mettre en œuvre les réformes prioritaires de son Plan d‘accélération de la transformation (PAT, 2021-2023).

« Préparer dès à présent ‘l’après pétrole’ en accélérant de nouveaux moteurs de croissance et en repensant le modèle social »

Les objectifs du PAT sont d’accompagner le gouvernement du Gabon dans la mise à jour et l’accélération de son plan stratégique afin de répondre aux défis économiques et sociaux en tenant compte du contexte post-COVID-19.

Vision stratégique du PAT : Une diversification et transformation de l‘économie en marche

Le gouvernement prévoit d’accélérer la diversification l’économie en s’éloignant des réserves de pétrole qui s’amenuisent. En effet, 80 % des Gabonais vivent dans des villes, dont 59 % de la population totale dans la capitale, Libreville. Par conséquent, d’autres parties du pays sont partiellement peuplées et de nombreuses régions restent très boisées.