Acteurs institutionnels internationaux en RDC : un bref aperçu

0
1074

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Mercedes Vera Martin a effectué une visite à Kinshasa du 8 au 14 février 2023, pour discuter des évolutions économiques récentes, des perspectives économiques et des progrès des réformes soutenues par la Facilité élargie de crédit (FEC) en cours.

D’après les conclusions du FMI, l‘amélioration du climat des affaires et la mobilisation des investissements, essentielles à la diversification économique et à une croissance tirée par le secteur privé, reposent sur des efforts continus visant à renforcer le cadre anti-corruption, à rationaliser le système fiscal, à continuer d‘améliorer la transparence dans le secteur minier et à publier les bénéficiaires effectifs des marchés publics attribués. La nouvelle loi pour la Lutte Anti-Blanchiment et contre le Financement du Terrorisme et le plan d‘action avec le Groupe d‘action financière contribueront à renforcer l‘intégrité financière.

Un contexte social en constante progression avec l’Agence Belge pour le Développement

Le 19 décembre 2022, la Belgique et la République démocratique du Congo ont signé un nouveau programme de coopération qui investit dans l’avenir de la jeunesse et des femmes congolaises. Outre des projets accompagnant les jeunes dans l’enseignement fondamental, la formation professionnelle, le travail décent et l’entrepreneuriat, le programme se concentre également sur l’accessibilité physique et financière aux soins de santé et sur la lutte contre les violences sexuelles. En outre, la promotion de l’agriculture durable, la protection des forêts congolaises et la bonne gouvernance s’avèrent essentielles.

« Le nombre de filles et de jeunes femmes suivant leur scolarité ou une formation a progressé de 74 % »

Ces dix dernières années, l’appui belge a donné des résultats tangibles : 82.000 Congolais·es ont suivi une formation de base ou une formation professionnelle. Le nombre de filles et de jeunes femmes suivant leur scolarité ou une formation a progressé de 74 %. Plus de 6 millions de personnes ont eu accès à des soins de santé. Plus de 4.500 victimes de violences sexuelles ont trouvé de l’aide dans des centres de soins. 50.000 petites exploitations agricoles ont opéré une transition vers un mode de travail plus respectueux de l’environnement et ont vu leurs revenus augmenter, parfois même jusqu’à 80 %.

Fort d’un budget de 50 millions d’euros par an, le programme de coopération s’étend de 2023 à 2027.