Xavier Leblanc, Ambassadeur de Belgique au Bénin

0
89

Mesdames, Messieurs,

Ambassadeur de Belgique au Bénin depuis que nous y avons ouvert une ambassade en 2018, j’apporte volontiers mon soutien à la mission économique qui y est prévue cette année.

La Belgique est très présente au Bénin, de par sa communauté expatriée (plus de 200 personnes), sa coopération au développement (agriculture, port, santé, police), la
présence de WBI/APEFE, d’entreprises belges ou apparentées (port d’Anvers, dragueurs, transport aérien et routier) et de compatriotes actifs dans de grandes entreprises étrangères implantées ici (brasserie, aviation, équipements, parcs nationaux), et de par sa coopération sécuritaire, sa coopération non gouvernementale et une bonne quinzaine de partenariats entre villes et communes de Belgique et du Bénin.

Après les élections présidentielles qui se dérouleront au deuxième trimestre 2021, quelques nouveaux accents seront sans doute placés au développement plus avant du pays. La période sera donc propice à nos investisseurs pour qu’ils manifestent leur intérêt pour le Bénin, un pays auquel le monde des affaires en Belgique s’intéresse déjà très réellement et dans lequel l’investisseur est cordialement invité à répondre aux besoins du moment (au nombre desquels figurent l’industrialisation, la performance accrue de l’agriculture, le développement du numérique). Votre mission devra donc être paramétrée en fonction de ce calendrier et de ces besoins, dans la réalisation desquels je vous invite à ‘jouer votre partition’, comme l’on se plait à dire ici. Et si vous souhaitez agir au niveau des villes et communes, un récent tour du Bénin m’a appris qu’un intérêt marqué existe pour tout ce qui touche à l’assainissement de l’environnement urbain.

Pour l’organisation de votre mission, vous pourrez aussi compter sur l’expertise de l’Attaché économique tri-régional qui a le Bénin dans sa juridiction ainsi que sur l’aide d’autres chambres : la CCIB (Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin) et la CCE-Bénin (Chambre de Commerce Européenne du Bénin / EUROCHAM). Je vous encourage aussi à explorer la piste de la diaspora béninoise en Belgique (étudiants et autres).

Au Bénin, vous trouverez un pays sur lequel les instances économiques et monétaires internationales se prononcent positivement, un pays qui poursuit sans relâche sa marche en avant en dépit des obstacles qu’il rencontre en chemin, un pays qui sait faire preuve de rigueur, qui travaille à la nécessaire diversification de son économie et à l’accroissement de sa résilience. Un pays qui travaille à garantir sa stabilité et la durabilité de son développement, auquel il s’attèle par le biais d’un Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021) et d’un Plan National de Développement (PND 2018-2025).

De mon interaction avec les autorités
béninoises, je retiens un encouragement prononcé à l’innovation, à la créativité et à l’originalité, mais aussi une grande ambition, que nous accompagnons volontiers. C’est dans cet état d’esprit que je vous invite à vous placer lorsque vous aborderez votre mission au Bénin. 

Certes, l’environnement des affaires et la facilité d’investissement restent améliorables.
Le pays y travaille par le biais de réformes ambitieuses qui participent de la bonne image qu’il projette à l’extérieur. Ainsi, le Bénin s’est doté d’un arsenal juridique finement ciselé et le domaine normatif a vocation à être un adjuvant du développement, même si dans la pratique des opérateurs, la prévisibilité n’est pas absolue. Le marché béninois est un marché qui se mérite. Soyez-y préparés. Patience et détermination sont de mise.

Mais les ‘perspectives’ (pour reprendre le titre de votre magazine) sont attrayantes. Vous pourrez utilement les envisager avec l’APIEx (Agence de Promotion des Investissements et des Exportations), à laquelle j’ai suggéré d’organiser un road show en Europe. L’organisation de l’un ou l’autre forum économique sectoriel bien ciblé constitue une autre piste que je vous propose d’explorer (bâtiments et logements sociaux, port et développements connexes, production sur place d’emballages en carton pour l’exportation d’ananas).

Sur une note plus légère, mais très sincèrement, je tiens par ailleurs à vous faire part d’un projet mené par le Président de l’Automobile Club du Bénin, avec mon soutien, en vue de la création d’une écurie de Formule 3 Classics qui entend participer à une dizaine de courses en Europe (dont Francorchamps) moyennant le parrainage d’entreprises comme la vôtre. C’est aussi ça le Bénin : la capacité de rêver et de concrétiser ses rêves.

Enfin, je souhaite susciter chez vous le réflexe de penser systématiquement au Togo, pays voisin dans lequel je suis également accrédité, comme autre partenaire intéressé et intéressant dans la sous-région. Le Togo dispose d’une toute nouvelle Feuille de Route (FDR 2020-2025), au-delà de son Plan National de Développement (PND 2018-2022).

Mesdames, Messieurs,

Je vous réitère mon soutien, vous souhaite tout le succès escompté et vous souhaite d’ores et déjà la ‘bonne arrivée’ au Bénin.

Cordialement,